L’huile de coco pour maigrir : Bonne ou mauvaise solution ?

Marie de Pink body

Par Marie Lion :

Coach minceur spécialisé pour les femmes

Depuis quelques années, l’huile de coco a été placée au centre des discussions minceur et santé, tant parmi les experts que les non-experts. Cette fameuse huile s’est trouvée associée à beaucoup de choses en même temps. Certains, en effet, en font un régulateur du taux de cholestérol sanguin, un moyen de prévenir certaines pathologies… tandis que d’autres y voient une solution miracle pour celles et ceux qui cherchent à éliminer les kilos en trop.

Même si l’huile de coco jouit d’une très bonne réputation qui peut être justifiée dans certains cas, il faut dans d’autres cas être très prudent quant à sa réputation, par exemple, lorsqu’elle est liée à la perte de poids. Si en tant que femme, vous avez déjà utilisé L’huile de coco pour maigrir et que vous souhaitiez savoir si son utilisation est bonne ou mauvaise, lisez notre article jusqu’au bout. L’objectif de notre site est de vous accompagner sur toutes les questions relatives à la perte de poids, de vous motiver et de vous apporter des conseils utiles vous permettant d’atteindre vos objectifs esthétiques. Alors, découvrez tout de suite avec nous si l’huile de coco est ou non une bonne solution pour maigrir.

L’huile de coco pour maigrir ou le mythe de l’aliment miracle

Commençons par démystifier ! Il faut toujours partir du principe qu’il peut y avoir une part de mythe dans tout ce qui est raconté par les voix non-autorisées (même s’il ne faut pas toujours prendre le discours autorisé pour argent comptant). Les seules voix crédibles sur l’efficacité ou non de quelque produit dans la perte de poids en une semaine ou la perte de poids tout courts sont celles des experts ou de la science. Alors, que dit la recherche sur les produits, les aliments ou les compléments alimentaires qui sont présentés comme des solutions miracles pour la minceur comme l’huile de coco ?

Il n’existe aucune solution miracle pour la perte de poids

Qu’il s’agisse de l’huile de coco, d’un autre aliment ou de n’importe quel complément minceur, il n’existe pas à l’heure actuelle quelque chose dont la recherche a démontré qu’il permettait de perdre du poids de façon miraculeuse. Ce qu’on a démontré en revanche, c’est que, à part certains facteurs comme des prédispositions génétiques et des types de maladies, la prise excessive de poids, l’obésité ou, par contre, la perte de poids résultent des habitudes alimentaires et du mode de vie. Cela dit, autant l’huile de coco qu’autre chose ne vous fera perdre du poids si votre assiette est remplie d’aliments qui ont l’effet contraire et si vous ne parvenez pas à dépenser plus de calories que vous n’en consommez sur une base régulière.

Perdre du poids avec l'huile de coco

C’est la base de toute stratégie de perte de poids. Une fois que vous avez établi un régime sain et équilibré, vient ensuite l’entraînement ou l’exercice physique dont a démontré l’efficacité dans la combustion de graisses et probablement dans la perte de poids dépendamment, bien sûr, de la dépense calorifique par rapport à l’apport en
calories.

À lui seul, aucun complément de perte de poids, aucun aliment, pas plus l’huile de coco qu’un autre, ne réduit de façon automatique la masse grasse ou le poids corporel. Même certains exercices et entraînements physiques dont on sait qu’ils peuvent avoir des résultats positifs contre l’excès de poids seront inefficaces s’ils ne font pas partie d’un plan de dépense calorifique global.

Selon vous, Etes-vous enfin prête à perdre du poids ?

Je vous ai préparé un QUESTIONNAIRE unique capable de déterminer vos chances de perdre du poids, et de découvrir quelle stratégie vous devez mettre en place aujourd’hui pour maigrir demain.

>> Cliquez ici pour faire le test gratuitement.

Autrement dit, ça ne sert même pas à grand-chose, côté minceur, de pratiquer des exercices ou des entraînements si votre apport calorifique journalier dépasse la dépense provoquée par la somme de ces exercices et de vos autres astuces. Le simple fait de perdre du gras, ce qui est possible avec des exercices, n’entraîne pas automatiquement la perte de poids. Mais une fois qu’on a dit que la diminution de la surcharge pondérale dépend avant tout d’une alimentation saine et d’une stratégie de dépense des calories, quelle place reste-t-il à l’huile de coco ? Est-elle l’un de ces aliments sains qui, intégré à un régime minceur, pourrait avoir un effet bénéfique contre la prise anormale de poids ?

L’huile de coco et la recherche

L’idée du recours à l’huile de coco pour maigrir ne vient pas de nulle part. Bien qu’assez limitées et controversées, des études se sont penchées sur la question et ont pu donner lieu à la croyance que l’huile de coco favoriserait la perte de poids. Cette croyance en L’huile de coco pour maigrir s’est appuyée principalement sur des études sur les TCM (triglycérides à chaîne moyenne) et l’huile de TCM. En réalité, ce que la plupart de ces études ont démontré de façon solide, c’est que l’huile de TCM a des propriétés de perte de poids. D’autres personnes ont donc déduit que l’huile de coco partage ces mêmes propriétés puisqu’elle contient également des TCM.

Huile de coco VS huile de TCM

Les noix de coco ne sont pas très riches en TCM naturels mais présentent d’autres types de graisses en grandes quantités. La quantité de TCM purifiée contenue dans l’huile de coco est de l’ordre de 13,5%. Quelqu’un qui voudra consommer 10 g de TCM devra manger 80 g d’huile de coco en une journée. Or, l’huile de coco est une source par excellence de graisses saturées. On sait qu’une cuillère à soupe d’huile de coco contient 100 calories, soit 11 grammes de graisses, saturées pour la plupart. Rappelons que la recommandation médicale fixe la consommation journalière normale de graisses saturées à un niveau ne dépassant pas 13 grammes.

Par ailleurs, l’huile de TCM et l’huile de coco ne sont pas la même chose selon certains experts. Ce sujet a donné lieu, en tout cas, à de nombreuses controverses. L’acide laurique représente 50% de la teneur en graisses de l’huile de coco. Selon certains, l’acide laurique est un TCM. Selon d’autres experts, l’acide caprique et l’acide caprylique, par exemple, présents en petites quantités dans l’huile de coco sont considérés comme des TCM purs et non l’acide laurique.

L’acide laurique se situerait entre un tryglicide à longue chaîne et un TCM, car le nombre d’atomes de carbone contenus dans l’acide laurique est de 12, alors que les TCM contenus dans l’huile de TCM présentent généralement 6 à 10 atomes.

L’huile de coco pourrait empêcher l’accumulation excessive de graisses

Bien que l’huile de coco et l’huile de TCM puissent être différenciées par les spécialistes, la présence de TCM dans l’huile de coco, si minime soit-elle (si on considère que l’acide laurique n’est pas un TCM pur), pourrait empêcher l’accumulation excessive de graisses dans le corps. Effectivement, les TCM se métabolisent rapidement du fait que leurs chaînes de carbone sont plus courtes.

Le transport des TCM vers le foie, contrairement aux triglycérides à longue chaîne (TLC), se fait sans passer par le système lymphatique. Ainsi, la conversion des TCM en énergie et en cétones par le corps s’effectue rapidement. Les cétones sont considérées comme des sources d’énergie encore plus efficaces que le glucose, qui est la principale source de carburant utilisé par le corps.

Par conséquent, les TCM étant utilisés presque dans l’immédiat par le corps, ils peuvent être favorables à la thermogenèse, c’est-à-dire à une meilleure combustion de graisses en stimulant le métabolisme.

De même, l’huile de coco pourrait réduire la sensation de faim en raison des quantités de matières grasses qu’elle contient. Or, on sait que la satiété peut jouer un rôle déterminant dans la perte de poids. D’un côté, plus longtemps on se sent rassasié, moins fréquemment on mange, en général, étant donné que le temps d’intervalle entre les différents repas est plus long. De l’autre, les différentes graisses contenues dans l’huile de coco sont plus rassasiantes par rapport à d’autres graisses et donc diminueraient la prise de nourriture. C’est ce qu’a révélé une étude publiée dans Evidence-Based Complementary Medicine.

Des études contradictoires

HOP HOP HOP : Vous n’avez pas oublié quelque chose ??

Je vous ai préparé 15 questions précises sur vos habitudes de vie afin de mettre le doigt sur ce qui vous empêche de perdre du poids. Cela ne prend que 5 minutes et votre bilan est calculé rapidement..

>> Cliquez ici pour démarrer le test gratuitement.

Mais de nombreuses autres études semblent montrer le contraire, que l’utilisation de l’huile de coco pour maigrir est sans intérêt aucun même vue sous l’angle de la réduction de la sensation de faim. Il existe beaucoup de données en faveur de l’utilisation de l’huile de TCM pour la perte de poids.

Par contre, les données qui confirmeraient l’efficacité de l’huile de coco pour maigrir ou dans la réduction de poids sont quasi-inexistantes. Par exemple, une étude a été réalisée en 2017 sur des participants ayant consommé pendant 3 jours soit de l’huile de TCM, de l’huile de coco ou de l’huile végétale.

On a observé que les participants qui étaient soumis à la consommation des huiles TCM montraient une réduction supérieure de la consommation alimentaire et des niveaux de satiété plus élevés, par rapport à ceux des groupes
d’huile de coco. Une autre étude menée en 2016 pour comparer les effets de l’huile de coco et de l’huile de tournesol sur l’appétit d’une trentaine de participants n’a pas non plus donné de résultats significatifs en faveur de l’huile de coco.

Que peut-on conclure véritablement sur la base des recherches ?

Quant à savoir si l’huile de coco pour maigrir est une bonne solution, le cardiologue Chokshi conclut ceci : « L’huile de coco a été intéressante car elle contient à la fois des acides gras à chaîne moyenne et à chaîne longue. Le composant principal, cependant, est l’acide laurique. Sur la base de sa structure et de sa fonction, l’acide laurique atterrit au milieu, se comportant à certains égards comme un acide gras à chaîne moyenne et dans d’autres comme un acide gras à longue chaîne.

L'huile de coco pour mincir

De nombreuses études sur les acides gras à chaîne moyenne et les bienfaits pour la santé ont été menées avec des huiles manufacturées – dérivées en partie de l’huile de coco ou d’autres huiles végétales – qui ne contiennent pas d’acide laurique. Par conséquent, il est important de ne pas tirer de conclusions sur les avantages de l’huile de coco sur la base d’études avec des huiles appelées huiles de triglycérides à chaîne moyenne (TCM). »

À quoi il faudrait ajouter que même si l’huile de coco pour maigrir était une solution efficace, sa très forte teneur en graisses saturées compliquerait l’affaire. On ne peut nier que l’huile de coco est une source de TCM, lesquels sont reconnus comme étant aptes à favoriser la perte de poids. Néanmoins, le risque d’augmenter le taux du mauvais cholestérol semble être plus grand comparé au bénéfice pour la perte de poids puisqu’une cuillère à soupe d’huile de coco fait déjà 100 calories.

Voilà pourquoi le cardiologue Chokshi poursuit : « En tant que cardiologues, nous sommes préoccupés lorsque les gens mangent de grandes quantités d’huile de noix de coco en raison de la teneur élevée en graisses saturées. Nous conseillons toujours la modération en gras et en gras saturés. »

Faut-il bannir l’huile de coco de sa cuisine ?

L’utilisation modérée de L’huile de coco pour maigrir ou à d’autres fins ne semble présenter aucun danger pour la santé. Elle serait même bénéfique car selon les experts elle favoriserait l’augmentation du taux du bon cholestérol (HDL-cholestérol). Par contre, une mauvaise utilisation pourrait être très nocive pour la santé. On a vu que l’huile de coco a une très forte teneur en matières grasses dont la plupart sont des graisses saturées.

Et comme pour toute source de lipides, la consommation excessive de l’huile de coco serait même susceptible de faire prendre du poids, en tout cas d’augmenter la masse grasse corporelle, surtout si on n’est pas adepte d’entrainement
physique et qu’on ne compte pas ses calories. Comme nous l’avons dit dans l’introduction, la plupart des propriétés qu’on accorde à l’huile de coco sont aujourd’hui difficilement démontrables.

Qu’il s’agisse de son efficacité infaillible dans la prévention contre certaines maladies cardiovasculaires ou d’autres maladies inflammatoires, il n’existe pas encore de réponses définitives dans le milieu de la recherche. Les études en sont encore au stade préliminaire.

J’AI PERDU DU POIDS EN COMMENÇANT PAR CE TEST

Salut à toi, C’est Marie, je voulais simplement vous rappeler que vous pouvez obtenir un Bilan Minceur en moins de 5 minutes en répondant à 15 questions précises

>> Cliquez ici pour faire le test gratuitement.

Parmi les effets bénéfiques qui semblent être suggérés, l’utilisation de L’huile de coco pour maigrir serait efficace pour diminuer la graisse du ventre et pourrait aider à la perte de poids associé aux aliments minceurs. C’est ce qu’a permis d’observer une étude de 4 semaines incluant 20 adultes obèses à qui on a fait prendre quotidiennement 2 cuillères à soupe (30 ml) de cette huile. On a constaté que cela réduisait considérablement le tour de taille chez eux. Certaines études chez les rongeurs ont également montré que l’huile de coco peut aider à réduire la graisse du ventre. Des études qui méritent encore d’être approfondies.

Marie,
Votre coach Fitness


Articles Similaires

- Faire un régime : Les différents types de régime alimentaire

- Repas équilibrés : 10 exemples pour une semaine Healthy !

- Comment maigrir : La méthode Minceur à adopter chez vous !

- Perdre 5 kilos : Voici le régime idéal à faire chez vous !

- Comment maigrir du visage : 4 conseils pour le faire dégonfler !