Ne pas manger le soir : Est-ce vraiment une bonne idée ?

Marie de Pink body

Par Marie Lion :

Coach minceur spécialisé pour les femmes

Le surpoids demeure un problème majeur de santé publique dans le monde entier. En France, par exemple, 40,9 % des femmes étaient en surcharge pondérale en 2016. Et les chiffres ne cessent d’augmenter ! Les conséquences du surpoids se situent principalement aux niveaux social et sanitaire. Selon une étude réalisée dans un pays en Europe occidentale, 18,7 % des personnes obèses font l’objet de stigmatisation sociale.

Dans une société où les canons de beauté (particulièrement chez les femmes) se rapprochent de plus en plus de la minceur, nombre de femmes obèses doivent, en effet, se sentir très mal dans leur peau et sont susceptibles d’être stigmatisées au quotidien. Par ailleurs, on sait que le surpoids a un impact négatif sur la sexualité des femmes.

Et les habitudes alimentaires affectent d’une manière ou d’une autre la qualité de vie. Face à l’augmentation constante du taux d’obésité, de nombreux compléments de perte de poids ont été mis sur le marché. Et les méthodes naturelles pour mincir du ventre, il n’en manque pas. Certains fans de celles-ci croient que ne pas manger le soir est une bonne chose pour perdre des kilos en trop ou juste pour rester en bonne santé. D’autres sont d’un avis contraire. Étant donné l’intérêt qu’accorde notre site à tout ce qui touche aux femmes, nous avons décidé d’écrire cet article afin de vous aider à dissiper tout doute sur le sujet.

Surpoids, obésité, jeûne le soir : qu’est-ce que c’est ?

Le surpoids et l’obésité sont aujourd’hui deux grands sujets d’inquiétude sur le plan sanitaire. L’un et l’autre sont considérés comme des facteurs très importants de risque de décès à l’échelle mondiale. On définit le surpoids et l’obésité comme étant une accumulation excessive de la masse grasse corporelle. Une personne adulte est dite en surpoids lorsque son indice de masse corporelle (IMC) se situe entre 25 et 29,9. L’IMC d’une personne obèse se situe entre 30 et 39,9, alors que celui d’une personne atteinte d’obésité morbide commence à partir de 40.

Si le surpoids et l’obésité sont des sujets très préoccupants, c’est surtout parce qu’ils sont le cinquième facteur de risque de décès dans le monde. Mais aussi parce qu’ils ont des conséquences sociales, des conséquences sur la sexualité des femmes en particulier et sur l’image qu’elles ont d’elles-mêmes. Une étude réalisée par l’Inserm a révélé que les femmes obèses (quel que soit leur âge) ont 30 % de moins de chances d’avoir eu un partenaire sexuel dans les douze derniers mois. Et 67 % d’entre elles sont avec un partenaire obèse ou en surpoids, alors que seulement 39 % des hommes sont avec une partenaire présentant un excès de poids.

Ce qui veut dire que le surpoids et l’obésité ont un rôle déterminant dans le choix des partenaires, principalement chez les femmes.

Les causes du surpoids

Selon vous, Etes-vous enfin prête à perdre du poids ?

Je vous ai préparé un QUESTIONNAIRE unique capable de déterminer vos chances de perdre du poids, et de découvrir quelle stratégie vous devez mettre en place aujourd’hui pour maigrir demain.

>> Cliquez ici pour faire le test gratuitement.

Avant de vous demander si ne pas manger le soir est une bonne ou une mauvaise idée pour votre poids corporel, il est important de comprendre d’abord pourquoi vous avez un excès de poids. La compréhension de cet aspect est également importante pour une bonne utilisation des compléments de perte de poids et la mise en place d’un régime alimentaire efficace. Sans quoi vous risquez de faire fausse route.

Sauter le repas du soir

À quoi cela tient qu’une femme puisse passer d’une masse grasse normale à un poids anormal ?

L’accumulation de poids excessive s’explique par l’augmentation du taux de kilocalories qui ne sont pas dépensées. En effet, le fonctionnement de notre corps dépend de cette unité de mesure de l’énergie appelée « calorie ». Cette énergie motrice, nous la puisons dans les aliments et les boissons que nous consommons. Notre métabolisme ayant besoin d’une quantité de calories précise pour bien fonctionner, il se trouve qu’un apport calorifique supérieur à la dépense se transforme en un taux de masse grasse anormale.

L’augmentation constante du taux de la masse grasse non dépensée produit le surpoids et l’obésité. Par contre, un apport calorifique inférieur à la dépense maintient notre poids à un niveau stable. L’excès de poids et la perte de poids sont donc le résultat d’une équation entre la quantité de kilocalories fournies au corps et la quantité de kilocalories dépensées par le corps.

Rapport entre manger le soir et certains troubles de la santé

Faire un jeûne le soir ou plutôt choisir quoi manger le soir peut être une bonne chose. Ça dépend, en tout cas, dans quelle perspective. Par exemple, l’on sait que manger certains types d’aliments le soir, dans certaines proportions, peut avoir des effets délétères. Tout d’abord, cela peut provoquer des brûlures d’estomac. En effet, votre appareil digestif contient une valve musculaire (sphincter) qui se trouve entre l’estomac et l’œsophage, qui est le tube responsable du transport des aliments, de la bouche à l’estomac. Lorsque vous vous couchez avec l’estomac plein, la valve musculaire, qui parfois reste ouverte, laisse remonter le contenu de l’estomac et des sucs digestifs dans l’œsophage. Ce qui peut provoquer une irritation ou des brûlures d’estomac.

Ensuite, la consommation nocturne de nourriture peut provoquer ou aggraver l’indigestion, des maux d’estomac et des nausées. La durée de digestion équivaut à la quantité de nourriture consommée. L’appareil digestif met donc plus de temps à digérer une quantité supérieure de nourriture pour les mêmes raisons précédentes dans le cas des brûlures. Surtout s’il s’agit d’aliments qui sont riches en fibres ou en graisses, épicés et acides. D’où l’importance de ne pas manger le soir ou, dans le cas contraire, d’éviter d’aller se coucher avant deux ou trois heures après le repas du soir.

Enfin, ne pas manger le soir permet d’éviter les troubles du sommeil, qui peuvent être liés à l’indigestion et aux reflux acides. La plupart des personnes peuvent avoir des difficultés à dormir après avoir mangé une trop grande quantité de nourriture ou certains types d’aliments le soir. Se sentir trop plein ou une digestion trop lente peuvent avoir une influence sur la qualité du sommeil. Bien que manger tard le soir ne soit pas un des facteurs principaux du déficit de sommeil, il n’est pas exclu qu’il puisse y avoir une corrélation entre un endormissement difficile et une mauvaise consommation nocturne de nourriture.

Manger le soir favorise-t-il la prise excessive de poids ?

La principale raison pour laquelle bien des personnes s’abstiennent de l’alimentation du soir, c’est bien parce qu’elles croient que ne pas manger le soir permet d’éviter l’excès de poids. Autrement dit, selon elles, la consommation nocturne de nourriture entraînerait automatiquement la prise de poids excessive. Mythe ou réalité ?

Ce que disent les études sur la consommation nocturne de nourriture et la prise de poids

À l’heure actuelle, l’idée selon laquelle le simple fait de manger le soir peut être une cause de la prise de poids ne relève que du mythe. Eh oui ! Il n’y a aucun lien direct entre l’heure du repas et le poids corporel. En tout cas, aucune étude scientifique sérieuse n’a encore démontré le lien direct entre les deux chez l’homme ou la femme. En revanche, plusieurs études ont établi que peu importe l’heure à laquelle vous mangez, ce qui définit votre augmentation du taux de la masse grasse ou l’inverse est la quantité de calories absorbées et la quantité de calories brûlées quotidiennement.

Qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Si vous décidez de suivre, par exemple, un régime à 1 200 calories par jour, celles-ci ne se métabolisent pas différemment, que vous en absorbiez 800 le matin, au milieu de la journée ou le soir avant de vous coucher. L’important, si votre régime consiste à vous faire perdre du poids, c’est de vous assurer de faire, pendant la journée, une dépense calorifique supérieure à cet apport de 1 200 calories. Vous pouvez même dépenser des calories au repos.

HOP HOP HOP : Vous n’avez pas oublié quelque chose ??

Je vous ai préparé 15 questions précises sur vos habitudes de vie afin de mettre le doigt sur ce qui vous empêche de perdre du poids. Cela ne prend que 5 minutes et votre bilan est calculé rapidement..

>> Cliquez ici pour démarrer le test gratuitement.

Toutefois, la qualité des aliments que vous consommez a un impact sur votre santé, voire sur votre poids corporel. Si vous privilégiez une alimentation à base de lipides et de glucides facilement absorbables, dans le cadre ou non d’un régime amincissant, cela peut augmenter les risques de maladies cardiovasculaires. De même, la conversion en énergie demandera probablement plus d’efforts à votre métabolisme, ce qui augmentera probablement votre masse grasse. Pour rappel, 1 gramme de lipides vaut le double, en calories, de 1 gramme de protéines ou 1 gramme de glucides. Dans le cadre d’un régime cétogène, cela doit davantage être pris en compte.

Tout bien considéré, il n’y a aucun risque de prise de poids sur la seule base d’une alimentation nocturne, ni aucun risque de perte de poids. Manger plus ou moins de calories que la quantité prévue dans votre diète régulière, voilà qui fait une différence pondérale. À part les risques d’indigestion, de brûlures d’estomac et d’insomnie, vous êtes libre de choisir l’heure à laquelle vous ingurgitez ou grignotez votre quantité de calories préfixée, en fonction de vos objectifs. En passant, l’autre idée qu’il y a des bonnes et des mauvaises calories relève également du mythe. Toutes les calories se valent, peu importe leur source.

Quant à savoir si ne pas manger le soir est une bonne ou une mauvaise chose, la réponse est que ça n’a rien de mauvais en soi. Que vous suiviez un régime amaigrissant ou que vous envisagiez d’augmenter votre poids, ce qui compte c’est la quantité et la qualité de votre alimentation et votre dépense en énergie. Vos horaires de repas n’ont aucune importance dans la prise de poids ou dans la perte de poids. Les heures de repas peuvent seulement affecter votre santé en termes de troubles de digestion, qualité du sommeil, etc.

Ne pas manger le soir ou l’inverse n’a aucun effet direct sur votre poids dans un sens comme dans l’autre. D’ailleurs, selon certaines études, combinée à une activité sportive, l’alimentation nocturne aurait même des effets bénéfiques pour les personnes atteintes d’obésité, pour la synthèse des protéines musculaires et la santé cardiométabolique. Il est également recommandé aux diabétiques de manger avant de se coucher, question de survie.

Quels types de nourriture devriez-vous privilégier le soir ?

De ce qui précède, il faut conclure que, dans le cadre d’un régime amincissant par exemple, le type d’aliments à consommer le soir n’est pas plus important que le nombre de calories. Vous pouvez manger toutes les bonnes nourritures que vous voulez dans n’importe quelle heure du jour, si votre apport calorifique dépasse votre dépense, le résultat sera toujours une augmentation du taux de votre masse grasse, contrairement à vos objectifs. Ne l’oubliez jamais. Néanmoins, dans le cadre d’une alimentation nocturne, il est préférable de ne pas manger le soir les aliments acides, qui peuvent provoquer des brûlures d’estomac et des nausées et ceux qui sont plus lents à digérer.

Par ailleurs, il est recommandé d’éviter la consommation excessive des lipides, car cela est susceptible d’entraîner des maladies cardiovasculaires et d’augmenter le taux de cholestérol. De même, consommez le moins possible les glucides qui sont rapidement absorbables. Et la consommation des boissons alcoolisées devrait être évitée également car elles peuvent avoir des effets délétères.

La plupart des diététiciens conseillent de ne pas manger le soir ou de prendre uniquement un repas très léger, c’est-à-dire très pauvre en calories. Mais il faut comprendre que cela doit être retenu surtout si c’est pour compléter votre apport calorifique sur la journée selon ce que vous avez prévu. Mais aussi pour favoriser une meilleure digestion et une bonne qualité de sommeil… Là encore, tout dépend de vos habitudes alimentaires.

Quelles sont les meilleures méthodes pour perdre du poids ?

Une fois que nous vous avons montré que ne pas manger le soir n’a aucun lien direct avec la perte ou la prise de poids, vous vous demandez alors quelles sont les meilleures méthodes pour mincir ? En fait, il n’existe qu’une seule méthode vraiment efficace pour éliminer les kilos excessifs. Si par le passé vous utilisiez des méthodes et des compléments qui n’ont donné aucun résultat satisfaisant, vous allez vite comprendre pourquoi ils n’ont pas fonctionné. La seule méthode efficace contre le surpoids doit comporter les trois aspects suivants :

Jeûne le soir
  • elle doit réduire la sensation de faim
  • elle doit stimuler le taux métabolique
  • elle doit permettre une perte de poids rapide tout augmentant les niveaux d’énergie

Elle doit réduire la sensation de faim

Souvent, vous avez du mal à suivre un régime pour deux raisons. Premièrement, vous avez toujours envie de manger. C’est le genre de diète qu’il faut à tout prix éviter. La première caractéristique d’un régime, c’est qu’il doit avoir un effet coupe-faim. Dans le cas contraire, il vous sera très difficile de contrôler votre appétit. Et même si vous parveniez à le faire, ne pouvant pas manger à votre faim comme vous le voudriez, vous aurez le sentiment de vous infliger vous-même une souffrance.

J’AI PERDU DU POIDS EN COMMENÇANT PAR CE TEST

Salut à toi, C’est Marie, je voulais simplement vous rappeler que vous pouvez obtenir un Bilan Minceur en moins de 5 minutes en répondant à 15 questions précises

>> Cliquez ici pour faire le test gratuitement.

Deuxièmement, ce régime est trop drastique. Régime ne rime pas avec peine. C’est pourtant ce que croient certaines personnes. Être au régime ne doit pas vous priver des plats appétissants. Il y a mille et une façons de consommer une même quantité de calories avec des recettes différentes. Le temps du régime est un moment idéal pour apprendre à mieux connaître les différents aliments et s’en concocter les mets les plus délicieux tout en ne perdant pas de vue la qualité. Par conséquent, il faudra réduire la consommation des glucides et des sucres, car non seulement cette démarche permet de réduire votre niveau d’appétit, mais aussi elle permet d’abaisser le niveau d’insuline.

Elle doit stimuler votre taux métabolique

Plusieurs personnes soumises à un régime et des exercices identiques peuvent présenter des résultats différents en termes de perte de poids. Savez-vous pourquoi ? Eh bien, nous n’avons pas tous le même métabolisme. La plupart des personnes ont un meilleur métabolisme que d’autres et donc obtiendront, dans les mêmes conditions, de meilleurs résultats. Mais vous pouvez remédier à cette inégalité naturelle.Si le métabolisme humain de base est fait pour brûler environ 1 300 calories par jour, vous pouvez l’accélérer et augmenter le taux de combustion juste en consommant les aliments adéquats et en faisant des exercices physiques. Un régime efficace est donc un régime qui comprend des activités physiques et les aliments qui stimulent le métabolisme. Voici une liste des aliments capables de booster le métabolisme.

Elle doit permettre une perte de poids rapide tout augmentant les niveaux d’énergie

Enfin, la plupart des gens abandonnent un régime en cours de route parce qu’ils deviennent faibles et qu’ils mettent trop longtemps à voir apparaître les résultats. Ils ont tout à fait raison. Une méthode qui respecte les deux premières conditions doit entraîner une perte de poids progressive mais rapide (des résultats doivent apparaître dès les premières semaines) tout en fournissant de l’énergie pour pratiquer des exercices et continuer à vaquer aux activités. Car elle privilégie la consommation normale de protéines aux dépens des limpides et des glucides et encourage l’entraînement physique.

Toutes les méthodes que vous pourrez rencontrer sur Internet ou dans les livres seront inefficaces pour perdre du poids si elles ne se basent pas sur ces trois principaux aspects.

Marie,
Votre coach Fitness


Articles Similaires

- Faire un régime : Les différents types de régime alimentaire

- Repas équilibrés : 10 exemples pour une semaine Healthy !

- Comment maigrir : La méthode Minceur à adopter chez vous !

- Perdre 5 kilos : Voici le régime idéal à faire chez vous !

- Comment maigrir du visage : 4 conseils pour le faire dégonfler !