4 conseils pour arrêter de manger ses émotions

Marie de Pink body

Par Marie Lion :

Coach minceur spécialisé pour les femmes

Si vous avez l’habitude de manger pour apaiser votre état d’esprit, alors vous faites l’expérience de l’alimentation émotionnelle. La vie moderne suscite de grandes émotions comme la peur et l’anxiété. Mais de nos jours, les aliments riches en calories sont aussi proches que le garde-manger. Et nous sommes loin de bouger suffisamment pour compenser le surplus de calories.

Il en résulte un excès de calories, souvent vides, qui conduit à une prise de poids. Cela conduit également à plus de sentiments de découragement et à plus d’alimentation émotionnelle. C’est un cycle dangereux, et il est important qu’il ne prenne pas le dessus sur vous. Voici donc quatre conseils pour arrêter de manger ses émotions.

Tenir un journal alimentaire et reconnaître ses émotions

Pour arrêter de manger ses émotions, il est important de tenir un journal alimentaire. Cette méthode a déjà fait ses preuves programmer ses repas pour contrer ses émotionsauprès de nombreuses personnes souffrant de ce type de problème. Elle peut vous aider à voir ce qui déclenche ce type d’alimentation chez vous. Chaque fois que vous ressentez l’envie de manger, répertoriez votre degré de faim sur une échelle de 1 à 10.

L’échelle 1 correspondra notamment à une famine excessive et l’échelle 10 au fait que vous êtes rassasiée au point où vous risquez d’exploser. N’hésitez surtout pas à noter ce que vous ressentez à cet instant précis. Cela vous aidera à comprendre quelles émotions ont tendance à vous donner envie de manger.

Prenez quelques instants pour réfléchir aux sentiments qui vous animent et trouver des moyens de résoudre ce qui vous tracasse. Dressez une liste des choses que vous pouvez faire au lieu de manger. L’autre point important est de reconnaître ses émotions. Vous savez que les émotions sont ce qui déclenche votre stress émotionnel, alors pourquoi continuer à les ignorer ?

C’est normal de se sentir en colère, seul ou de s’ennuyer parfois. Ces sentiments peuvent être désagréables, mais ils ne sont pas dangereux, et vous n’avez pas toujours besoin de trouver une solution à cela. Laissez vos émotions aller et venir sans porter aucun jugement.

Arrêter d’utiliser la nourriture comme solution et identifier ses déclencheurs

NOUVEAU : Avez-vous une chance de perdre du poids naturellement ?

Découvrez mon tout nouveau test santé pour définir quelles sont vos chances de perdre du poids naturellement ? Au total, c’est 18 questions pour déterminer votre bilan minceur. Qu’attendez-vous ?

>> Cliquez ici pour savoir comment perdre du poids

Que vous soyez heureuse, triste ou stressée, la nourriture peut agir comme une couverture de confort émotionnel. Souvent, la montée de sucre d’une pinte de crème glacée semble être la seule solution à vos problèmes. Ou peut-être que le problème est plus profond, et que le mépris de votre travail ou l’absence d’une relation amoureuse vous pousse à vous tourner vers la nourriture pour trouver du soutien.

Indépendamment de vos difficultés émotionnelles, ce n’est qu’en reconnaissant et en examinant ces luttes que vous développerez une relation saine avec la nourriture. Pensez donc à identifier vos déclencheurs. Il s’agit notamment d’examiner les occasions où vous avez tendance à manger sans avoir faim.

Grignotez-vous parce que vous êtes stressée, que vous vous ennuyez ou parce que vous êtes triste ? Prêtez aussi attention à la façon dont vous dépensez votre temps et votre argent, et à ce que vous appréciez le plus.

Les gens se tournent parfois vers la nourriture pour exprimer leurs convictions profondes. C’est le cas notamment de ceux qui ressentent le besoin d’avoir le contrôle et se lancent parfois dans des régimes extrêmes pour se retrouver ensuite à faire des excès incontrôlables après une période de privation.

Ceux qui ne parviennent pas à gérer leur solitude peuvent utiliser la nourriture pour combler ce vide. Demandez-vous ce qui se passe dans ces moments où vous vous jetez sur la nourriture ! N’oubliez pas qu’identifier ses déclencheurs est un grand pas en avant pour arrêter de manger ses émotions.

Apprendre de nouvelles façons de s’apaiser

Vous êtes sans ignorer que les détails spécifiques varient d’une personne à l’autre. Cependant, presque toute personne susceptible de manger ses émotions le fait pour se calmer. La clé du changement consiste à trouver de nouvelles façons de se réconforter avec autre chose que de la nourriture.

Par exemple, vous pouvez changer votre façon de vous parler à vous-même. Identifiez tout d’abord votre critique intérieur. Nombreuses sont les personnes sujettes à ce problème qui se parlent à elles-mêmes avec une voix vicieuse à la deuxième personne.

Si vous faites usage du « vous » pour vous parler à vous-même, demandez-vous qui parle réellement. C’est peut-être la voix d’une personne qui vous a auparavant critiquée. Cela peut aussi être votre propre voix interne, une réponse développée consciemment ou inconsciemment pour essayer de vous maintenir sur le droit chemin.

N’oubliez cependant pas que l’autocritique n’a jamais aidé. Vous vous sentirez au contraire encore plus mal. Lorsque votre propre critique commence, vous imaginez-vous en train de dire ces mots à quelqu’un d’autre. Si la réponse est non, alors pourquoi vous les dire à vous-même ?

Votre Bilan Minceur Pink Body : Un moyen simple et efficace pour démarrer sa perte de poids

Je vous ai préparé 15 questions précises sur vos habitudes de vie afin de mettre le doigt sur ce qui vous empêche de perdre du poids. Cela ne prend que 5 minutes et votre bilan est calculé rapidement…

>> Cliquez ici pour démarrer le test gratuit

Imaginez que je suis une amie qui est attristée parce qu’elle a mangé trop de gras. Me diriez-vous : « C’est vraiment répulsif. Comment as-tu pu ingurgiter tout cela ? » Naturellement que non ! Voici un exemple de réponse appropriée : « Je suis réellement désolée que tu sois autant contrariée, comment puis-je te venir en aide ? » Il est important que vous vous traitiez comme si vous étiez votre propre amie.

En parlant d’apaisement, pensez au yoga pour perdre du poids.

Trouver des techniques de relaxation

Lorsque vous êtes stressée, votre corps produit probablement des niveaux plus élevés de cortisol, une hormone du stress qui ase relaxer pour ne pas manger ses émotions tendance à donner des envies d’aliments sucrés ou salés, des aliments qui ne sont en général pas bons pour nous.

Si vous êtes fréquemment stressée et que vous ne trouvez pas de moyens de détendre votre corps assez vite, le cortisol pourrait être à l’origine de ces fringales et contribuer à d’autres problèmes de santé. Les moyens suivants de soulager le stress et d’arrêter de manger ses émotions peuvent vous aider.

Vous pouvez créer un plan simple de gestion du stress ou vous trouver des moyens de soulager le stress correspondant à votre situation spécifique. Plusieurs personnes utilisent la nourriture pour faire face à des émotions désagréables comme la colère, la frustration et la peur. Bien que nous ayons besoin de nourriture pour survivre, il existe des moyens plus sains de faire face aux émotions :

– parler à un proche : le soutien social peut grandement vous aider à traiter vos émotions, à obtenir de l’assistance si besoin et à aller de l’avant.

– Tenir un journal : il a été démontré que le fait de consigner ses sentiments dans un journal présente plusieurs avantages pour la santé, au-delà de la simple gestion du stress. Lorsque vous avez envie de manger des aliments malsains, prenez plutôt un stylo.

– Faire de l’exercice : faire bouger son corps est un excellent moyen de se défouler et de faire monter les endorphines, et c’est une option bien plus saine que de trop manger.

Lorsque vous êtes dans les affres d’une situation stressante, n’importe quelle distraction saine comme faire une petite balade, s’aérer, méditer ou appeler un proche peut vous aider à éviter l’attrait de la malbouffe.

Boire de l’eau peut aussi aider, car les gens confondent parfois la faim et la soif. Mais à long terme, il est plus important de s’attaquer à la cause profonde de votre stress que de vous empêcher de grignoter sur le moment.

Des habitudes saines comme l’exercice, le sommeil et une bonne alimentation sont autant de moyens durables d’atténuer le stress. Et si vous êtes fréquemment aux prises avec une alimentation émotionnelle ou de stress, il peut être utile de consulter un spécialiste, qui pourra vous aider à cerner les problèmes sous-jacents.

Défi : Sauriez-vous perdre du poids en 1 semaine ?

Marie,
Votre coach Fitness


Articles Similaires

- Que manger pour maigrir : les 5 astuces essentielles pour perdre !

- 4 raisons scientifiques pour lesquelles on prend du poids

- 3 activités physiques pour éliminer la cellulite des cuisses

- 17 astuces scientifiquement prouvés pour perdre du poids

- 10 aliments à privilégier le soir pour favoriser votre perte de poids