Maigrir en courant : Le footing aide vraiment à perdre du poids ?

Marie de Pink body

Par Marie Lion :

Coach minceur spécialisé pour les femmes

« Je peux me permettre cette gourmandise, car je vais courir ce soir… » Voilà ce qu’on se dit souvent pour valider de temps en autre de petits écarts de table. Mais en réalité, courir fait-il vraiment maigrir ? Apparemment, la réponse à cette question n’est pas unique pour tout le monde. Pour que le footing agisse efficacement sur votre poids, il faut chercher à savoir comment maigrir en courant ?

Les effets de la course à pied sur l’organisme

De nombreuses femmes courent pour la performance, certaines pour se défouler et d’autres pour maigrir. Dans tous les cas, lorss'affiner en courant d’un footing, le coureur brûle assez de calories. Il faut déjà comprendre mesdames, que la course à pied accélère le métabolisme de la personne. Cette dernière contraint son organisme à utiliser ses réserves de graisse plutôt que les glucides pour produire de l’énergie. Le corps transforme alors son stock de gras en carburant utile pour le fonctionnement des muscles.

Durant l’effort et même au repos, une personne qui fait régulièrement du footing élimine de la graisse, contrairement à une personne inactive. Par ailleurs, les effets de la course à pied sur la silhouette de l’individu sont perceptibles : courir affine le tour de taille, consolide les muscles, agit sur les abdominaux et galbe les jambes.
Le coureur gagne en masse musculaire. Or, plus la masse musculaire d’une personne est importante, plus les dépenses en énergie de cette personne au repos sont élevées (environ 80 % de ses dépenses) et cela peut vous aider à perdre 6 kilos

Pour autant, courir fait-il vraiment maigrir ?

Les expériences concrètes et les multiples témoignages des femmes qui ont perdu du poids en courant sont si nombreux qu’il serait incompréhensible de les ignorer. Oui, la pratique du footing contribue à une perte de poids : mais attention, les résultats de la méthode varient en fonction des individus. Chacun évolue selon son propre rythme, toutefois, trottiner ou courir en gardant une fréquence cardiaque basse (inférieur à 75% de votre fréquence cardiaque maximale), permet à l’organisme de puiser dans ses réserves de graisse. Pas la peine donc de vous lancer dans des programmes intensifs.

Pour ce qui est de la durée à partir de laquelle l’activité physique devient efficace, elle change suivant la morphologie et les spécificités de chaque coureur, mais comptez sur une activité d’environ 40 minutes au minimum par séance.

Si au début, il vous est difficile de tenir un tel rythme, n’hésitez pas à alterner votre course avec quelques minutes de marche. Votre corps restera ainsi actif et avec un peu de ténacité et d’endurance, vous parviendrez à courir en permanence. Car retenez bien que la marche entre les minutes de course, contribue à faire perdre du poids.

Concrètement, comment maigrir en courant ?

Si votre programme de footing se résume à : « samedi 9h30, j’enfile mes baskets pour aller courir, me défouler et vider ma tête (sous réserve d’une excellente météo) », alors là, je suis désolée de vous apprendre que ces heures de footing ne vous feront pas perdre 1 gramme !

La course à pied très tôt le matin au saut du lit serait plus indiquée. En effet, courir à jeun est une belle façon de démarrer sa journée. Vous êtes légères et vos performances sont en général assez bonnes, bien sûr, à condition de ne pas trop forcer. Pour être efficace, il va falloir courir lentement et longtemps plutôt que de courir trop vite en peu de temps ou trop longtemps (ne jamais faire du footing à jeun au-delà d’une heure !). Sinon, c’est l’épuisement et l’hypoglycémie assurés. En plus, dès votre retour, vous vous jetterez sur la nourriture sans aucune retenue. Vous devez donc courir lentement, sans dépasser vos limites, en emportant avec vous une bouteille d’eau plate et quelques morceaux de sucre au besoin.

L’autre chose à savoir, est que votre footing devra être amplifié au fur et à mesure par des séances de renforcement musculaire. Pour atteindre votre objectif, il faut un peu plus solliciter les abdos, les fesses, les cuisses et les bras dans un programme d’entraînement complet. Ce faisant, ce sont vos graisses superficielles et viscérales que vous éliminerez. Vos résultats sont alors rapidement probants, et la perte de poids globale et harmonieuse.

Quand courir ne fait plus mincir…

perdre du poids en faisant du footingSi vous êtes une runner motivée et bien aguerrie qui chausse régulièrement ses baskets, il se peut que l’effet d’amincissement dû à vos efforts, stagne après quelque temps. Cela s’explique par une stabilisation de rythme ou d’intensité dans votre course. Le corps a pris le temps de s’adapter et il se met à chaque séance en mode « automatique ». Résultat : il n’y a plus une réelle avancée dans votre programme de perte de poids. Mais que cela soit clair, cette situation ne veut pas dire que l’activité physique n’est plus bonne pour votre santé ! La pratique du sport est toujours bénéfique pour votre système cardio-vasculaire et votre tonus global.

Si la perte du poids est votre principal objectif, la solution est de changer de rythme, en variant la vitesse et la durée de votre course. Si vous misez sur un programme fractionné (alternance entre course courte et course longue), votre entraînement continuera à vous aider à perdre de la masse graisseuse. Pourquoi ? Parce qu’on sait que l’organisme va toujours chercher à s’adapter au nouveau rythme. Par conséquent, il va dépenser plus d’énergie pour sortir de sa zone de confort.

Article en lien : La natation est le sport le plus efficace pour perdre du poids. 

Comment maigrir en courant : la clé de l’équilibre alimentaire

NOUVEAU : Avez-vous une chance de perdre du poids naturellement ?

Découvrez mon tout nouveau test santé pour définir quelles sont vos chances de perdre du poids naturellement ? Au total, c’est 18 questions pour déterminer votre bilan minceur. Qu’attendez-vous ?

>> Cliquez ici pour savoir comment perdre du poids

Courir et maintenir le rythme sur la durée va vous demander beaucoup d’énergie. Cette énergie, le corps ira la chercher dès les premières semaines dans ses réserves de gras. Ce qui aura pour indice d’amorcer votre processus de perte de poids. Seulement avec le temps, l’organisme ne pourra plus se contenter de ses réserves face à une sollicitation de plus en plus accrue. C’est le lieu de lui fournir un apport nutritionnel approprié.

Mais attention, si vous manger davantage afin de compenser votre effort physique ou si vous n’optez pas pour une alimentation saine et équilibrée, vous risquez de reprendre rapidement le poids perdu. Pour maintenir votre tendance de perte de poids avec le running, il va falloir consommer moins de gras, moins de sucre, moins de sel, moins de produits industriels… Mais plus de fibres, plus de fruits et légumes, plus de protéines végétales, etc.

La réalité est qu’il n’est toujours facile de toujours trouver l’équilibre entre une alimentation saine et une alimentation à la hauteur des efforts sportifs . Car le sport donne faim ! N’oubliez pas, l’activité physique entretient votre masse musculaire tout en augmentant votre métabolisme de base. Et forcément, ce petit bouleversement pousse le corps à réclamer plus de nourriture. Il vous revient alors d’apprendre à gérer vos envies intenses d’avant ou après footing.

Pour conclure, faire du footing peut aider à maigrir et affiner sa ligne lorsque cela rentre dans le cadre d’un programme d’activités maîtrisées et soutenues. Alternez les sports : footing, running, renforcement musculaire et alimentation équilibrée. C’est la combinaison sport/alimentation équilibrée qui fonctionne sur le long terme.

Marie,
Votre coach Fitness


Articles Similaires

- Que manger pour maigrir : les 5 astuces essentielles pour perdre !

- 4 raisons scientifiques pour lesquelles on prend du poids

- 3 activités physiques pour éliminer la cellulite des cuisses

- 17 astuces scientifiquement prouvés pour perdre du poids

- 10 aliments à privilégier le soir pour favoriser votre perte de poids