Prise de poids et ménopause : 10 solutions pour y remédier !

Marie de Pink body

Par Marie Lion :

Coach minceur spécialisé pour les femmes

La ménopause est une période de la vie que nous appréhendons toutes, en tant que femme. La prise de poids potentiel, les bouffées de chaleur, la condition physique, ce sont tant de sujets qui nous effraie au quotidien.
Pourtant, cette période inévitable de la vie d’une femme ne devrait pas être perçue comme négative ! La ménopause est étape de la vie, qui bouleverse le système hormonal et la physiologie de chaque femme. Chaque femme aura des ressentis, des « symptômes » différents.

La prise de poids et la ménopause touche un nombre important de femmes. Cette prise de poids est naturelle, puisque le corps, durant la ménopause, élimine moins facilement les graisses. Ces graisses seront donc stockées par l’organisme. Si cette prise de poids est un des « symptômes » typiques de la ménopause, il existe de réelles solutions pour remédier à cette prise de poids. En prenant soin de soi et de son corps, en faisant attention à son alimentation, en restant active, vous parviendrez à contrôler cette prise de poids, jusqu’à la réguler totalement.

Il vous faut savoir, qu’adopter une hygiène de vie irréprochable en amont de cette période est une des clés du succès ! Certaines habitudes alimentaires et physiques pourront être débutés dès lors que vous ressentez certains changements de votre corps …

Limitez le sucre

Ainsi, c’est dans l’alimentation qu’il vous faudra vous concentrez, dans un premier temps. Le but n’est pas de faire un régime strict, durant des années, mais simplement de faire attention, de repenser son alimentation, en fonction de son corps.

Tout d’abord, au niveau du sucre. Il vous faut savoir que le sucre favorise le stockage des graisses. Ainsi, en limitant la présence de sucre dans l’organisme, vous favorisez l’élimination des graisses. Ce principe est vrai, quelle que soit la période de la vie, mais est particulièrement réel durant la ménopause. De ce fait, vous devrez éviter les boissons sucrées, notamment les sodas, mais également les desserts trop sucrés ou l’alcool. L’alcool contient un taux important de sucre, qui va avoir un impact très rapide sur l’organisme. L’alcool, au même titre que le tabac, serait potentiellement le produit le plus contre productif.

L’idée n’est pas de ne plus consommer de sucre, mais de limiter sa consommation.
Rien ne vous empêche de souffler vos bougies avec un bon gâteau ou de goûter avec vos amis ou vos petits enfants. L’objectif est de faire attention à sa consommation sans se priver.

Limitez le sel

Selon vous, êtes vous capable de perdre du poids naturellement ?

Je suis Marie Lion, coach santé et fondatrice de pink-body.fr. Mon métier est d’accompagner les femmes à prendre soin de leur santé à travers des astuces 100% naturelles.

Parce que votre santé est MA priorité, je vous ai préparé un QUESTIONNAIRE unique capable de déterminer vos chances de perdre du poids, et de découvrir quelle stratégie vous devez mettre en place aujourd’hui pour maigrir demain.

>> Cliquez ici pour faire le test gratuitement

Si le sucre a un impact important sur la fixation des graisses, le sel est également un élément à éliminer.
Il faut savoir que le sel est en cause dans l’hypertension ou la rétention d’eau. Si vous souhaitez perdre du poids ou limiter la prise de poids, vous devrez nécessairement faire une croix sur le sel. Le sel a un impact physiologique, mais il a aussi un impact psychologique, puisque le sel va augmenter votre appétit. Plus votre plat sera salé, plus vous aurez envie d’en consommer.

Ne pas prendre de poids à la ménopause

Il est parfaitement inutile de consommer des excédents de sel ou de saler les plats une seconde fois. Vous pourrez très bien assaisonner vos plats différemment, notamment avec des épices. Le cumin, le curry ou encore la coriandre sont de très bons exhausteurs de goût.

Il est aussi déconseillé de consommer des plats riches en sel, notamment les chips, les biscuits apéritifs ou même le pain. Il n’est pas nécessaire de supprimer totalement ces aliments de votre alimentation, mais de ne pas en consommer en trop grande quantité.

Consommez plus de protéines et de calciums

S’il faut limiter le sel et le sucre, il vous faudra consommer plus de protéines et de calciums.
Vous trouverez des protéines dans les viandes, les poissons, mais également dans les lentilles, le quinoa ou encore les fèves. Le calcium, quant à lui, est très présent dans les yaourts, les fromages, certaines eaux, mais aussi dans les légumes verts et certains poissons. L’idée ici est alors de diversifier son alimentation pour faire le plein de protéines et de calciums. Ces deux minéraux sont essentiels au bon fonctionnement du corps, puisqu’ils permettent d’éviter la fonte musculaire.

Durant la ménopause, la prise de poids peut être, en réalité, la transformation des muscles en graisses. En consommant des minéraux, notamment des protéines, vous favoriserez la conservation de vos muscles et pouvoir tonifier vos bras par exemple.
Certaines maladies sont également liées à la consommation de protéines. L’ostéoporose, notamment, est une maladie allant jusqu’à une fonte squelettique du corps. Les protéines et le calcium auront un impact positif sur la prise de poids dû à la ménopause, mais pas seulement.

Globalement … Mangez moins

Comment faire pour manger plus de protéines en mangeant moins ? C’est une question pertinente et la solution réside en un dosage parfait. Il vous faudra manger de manière naturelle, sans vous affamer ni surconsommer. En réalité, il vous faudrait manger des aliments qui apportent peu de calories, tout en apportant de la quantité, du volume.

Ces aliments sont nombreux, notamment les viandes, les légumes, les œufs… Au contraire, vous aurez besoin de limiter toutes les matières grasses : huiles, beurre, crèmes fraiches, devront être utilisées avec une grande parcimonie. Il faut également préciser que la consommation de collation n’est pas proscrite. Au contraire, elle est conseillée : vous pouvez manger un fruit ou un produit laitier au goûter.

Cependant, évitez à tout prix les grignotages ! Si une collation équilibrée n’aura pas d’impact négatif sur le corps, les grignotages, notamment de gâteaux, ont un impact terrible.
Le but n’est réellement pas de s’affamer et de toujours avoir faim. Il faut consommer les bons aliments et les consommer au bon moment !

Donner plus de vitalité à votre métabolisme

Votre Bilan Minceur Pink Body : Un moyen simple et efficace pour démarrer sa perte de poids

Je vous ai préparé 15 questions précises sur vos habitudes de vie afin de mettre le doigt sur ce qui vous empêche de perdre du poids. Cela ne prend que 5 minutes et votre bilan est calculé rapidement…

>> Cliquez ici pour démarrer le test gratuit

Lorsque vous débuterez ce mode d’alimentation, votre métabolisme va s’adapter. De ce fait, votre métabolisme va diminuer sa consommation d’énergie, en s’adaptant tout simplement à votre consommation. Mieux vous consommerez, moins votre métabolisme aura besoin de travailler !

Dans ce cas, il vous faut relancer votre métabolisme, pour lui faire comprendre qu’il est capable de consommer plus d’énergie, provenant des cellules graisseuses. Pour cela, rien de bien compliqué ! Il vous faudra vous faire plaisir, tout simplement ! Une journée par mois par exemple, vous pourrez estimer que rien ne vous est interdit, que vous pourrez consommer tout ce qu’il vous fera plaisir. En instituant une telle journée, votre métabolisme devra se réenclencher et faire face à cet excès. En y faisant face, il consommera les graisses que vous aurez absorbées au cours de la journée, mais cela l’aidera également à consommer des graisses stockés depuis plusieurs jours.

Les cellules graisseuses seront ainsi éliminées plus rapidement et en plus grande quantité. Attention tout de même, ces excès ne doivent pas être trop réguliers, ou trop intenses, au risque de bouleverser tout votre organisme. Un repas au restaurant, par exemple, est parfaitement possible. Cependant, manger dans un fast-food tous les soirs, ne devrait même pas être envisagé …

Renforcez votre flore intestinale

Avec l’âge, mais également en lien avec votre nouveau régime alimentaire, votre flore intestinale pourra être perturbé. Le simple fait de consommer plus de légumes ou plus de produits laitiers, peut impacter positivement, ou non, votre flore intestinale. Pour éviter une prise de poids conséquente, il vous faudra prendre soin de votre flore intestinale. Pour cela, il vous faut seulement essayer de manger des prébiotiques et des probiotiques. En entretenant votre flore intestinale, vous favorisez l’évacuation des graisses par votre métabolisme.

Ainsi, vous devrez préférer le pain complet au pain blanc. Vous pourrez manger des artichauts, des asperges, mais aussi des bananes ou du poireau. Les probiotiques sont présents naturellement dans l’organisme. L’objectif est alors de compenser la perte des probiotiques présents dans le corps, par des probiotiques présents dans notre alimentation.

Seulement, durant la ménopause, la chute des hormones entraîne une diminution de leur présence. Nous pouvons alors dire que les hormones vont impacter la composition du microbiote intestinal. Il en va de votre volonté de maintenir cette flore intestinale saine. Les probiotiques sont présents naturellement dans bon nombre d’aliments, mais peuvent également être consommés sous forme de gélules.

Évitez à tout prix les perturbateurs endocriniens

Les perturbateurs endocriniens sont la cause de nombreuses maladies ou inconforts, et cela, tout au long de la vie. L’acné ou les sécheresses de la peau sont dues, en majorité, aux perturbateurs endocriniens. Les baisses de fertilité ou certains cancers trouvent également leurs causes dans ces perturbateurs.

La complexité réelle est de trouver le perturbateur endocrinien qui a un impact sur votre problème personnel. Les perturbateurs endocriniens se trouvent dans les pesticides, dans les cosmétiques, mais aussi dans les additifs alimentaires ou le tabac. Il est alors très complexe de retirer tous perturbateurs endocriniens de notre quotidien.

Il est alors important de faire attention à ce type de molécule, notamment en choisissant des soins de peau naturels ou en achetant des produits alimentaires biologiques. Ces alternatives auront un impact sur votre poids, certes, mais un mode de vie parfaitement sain, sans perturbateur endocrinien, pourra vous offrir bien plus.

Vous pouvez également, pour nettoyer votre corps et rejeter une quantité importante des perturbateurs, réaliser des cures détox. Ces cures peuvent prendre plusieurs formes, peuvent durer plus ou moins longtemps. Le simple fait de boire une soupe détox, pendant 1 à 2 journées, peut être suffisant à nettoyer l’organisme.

Pratiquez une activité physique régulière

L’alimentation prend une grande place dans le combat contre la prise de poids, en cette période particulière qu’est la ménopause. Cependant, pour permettre à son corps de s’adapter au mieux à cette transition, le sport, ou du moins une activité physique, est indispensable.

Le sport permet de conserver votre masse musculaire. C’est en prenant soin de ces muscles, que vous pourrez combattre plus simplement la prise de poids et la ménopause.
Activité physique ne veut pas pour autant dire « sport ». Marcher, jardiner, s’occuper de ces petits enfants peut en soit constituer une activité physique.

Eviter de grossir à la ménopause

Bien sûr, il est recommandé de réaliser une à deux fois par semaine, une séance de sport à proprement parler, notamment de la course à pied, du vélo ou de la natation.
Le but serait de pratiquer une activité de renforcement musculaire et une activité cardio, dans une même semaine.

Prenez soin de votre sommeil

La prise de poids et la ménopause à un impact sur le quotidien dans son ensemble. Nous avons évoquons l’alimentation, le sport, mais il ne faut pas oublier le sommeil. Le sommeil impacte directement les hormones de la faim. En dormant plus, vous aurez moins d’appétit. Ainsi, vous mangerez moins, sans vous priver ou vous restreindre. Vous aurez simplement le besoin de moins manger.

Le sommeil est un facteur sensible. Pour le préserver, il est important de trouver un rythme et de le respecter. Ce sont les écarts dans les horaires de couchers et de levers, qui dérègle le corps et son fonctionnement.
De la même manière, le sommeil impact le stress : plus le stress est important, plus la prise de poids peut être importante. Il est important de prendre du temps pour soi, pour se détendre.

Il est conseillé de réaliser des exercices de respiration et de méditation juste avant le coucher. Ces exercices vous permettent de mettre de côté les soucis du quotidien. Votre sommeil n’e sera que d’une meilleure qualité.

Quelques compléments alimentaires pour vous aider !

La prise de poids et la ménopause sont indissociables. Nous avons vu que les réponses à la prise de poids peuvent être parfaitement naturelle, notamment en utilisant une alimentation précise, en pratiquant une activité physique et en prenant soin de soi. Si ces solutions ne sont pas adaptées à votre organisme, ou que vous n’êtes pas satisfaites, vous pourrez faire appel à votre médecin. S’il est toujours préférable de gérer le poids de manière naturelle, votre médecin pourra vous prescrire des traitements, notamment des traitements hormonaux, pour vous accompagner dans cette transition.

L’objectif n’est pas de prendre un traitement sur le long terme, mais d’utiliser momentanément certains traitements ou compléments alimentaires. Les probiotiques sous forme de gélules permettent de rééquilibrer la flore intestinale. Des capsules de vitamine D, de vitamine B6 ou encore de magnésium pourront également vous donner plus de vitalité. Les plantes seront vos premières alliées : vous pourrez tenter de limiter les bouffées de chaleur en prenant du soja associé à de la mélisse.

Dites adieu aux bouleversements de la ménopause

La prise de poids et la ménopause impactent grandement nos vies. Nous ne pouvons blâmer le fonctionnement de notre corps. En tant que femmes, nous devons pallier cette problématique, en cherchant les solutions qui nous correspondront le mieux. Il est toujours complexe de devoir avoir une hygiène de vie et une alimentation irréprochable. Pourtant, lors de cette période de ménopause, il faut être encore plus exigeant envers soit même…

Exigeant, oui ! Mais pas trop tout de même ! Il faut garder à l’esprit que le stress, la volonté de perdre du poids, la focalisation sur ce sujet, peut avoir l’effet inverse et provoquer une prise de poids.
En ce qui concerne prise de poids et ménopause, tout repose sur un équilibre. Vous êtes la seule à pouvoir trouver cet équilibre, puisque vous êtes la personne qui connaît le mieux votre propre corps. Le tout est de se faire confiance, de se donner du temps et surtout de profiter de la vie !

Marie,
Votre coach Fitness


Articles Similaires

- Faire un régime : Les différents types de régime alimentaire

- Repas équilibrés : 10 exemples pour une semaine Healthy !

- Comment maigrir : La méthode Minceur à adopter chez vous !

- Perdre 5 kilos : Voici le régime idéal à faire chez vous !

- Comment maigrir du visage : 4 conseils pour le faire dégonfler !