Qu’est-ce qui donne vraiment la cellulite ?

Marie de Pink body

Par Marie Lion :

Coach minceur spécialisé pour les femmes

Pourquoi avons nous de la cellulite ? Inesthétique et souvent source de complexes, la cellulite touche entre 80 et 90% des femmes. Il en résulte un ensemble de capitons, jugé souvent disgracieux , d’où son surnom de « peau d’orange ». Vous vous êtes probablement déjà posé la question :  » Pourquoi? « .

Il est difficile d’y répondre sans aborder le sujet de façon plus globale. Avant tout, il faut en déterminer le type, car oui, ces amas graisseux ont diverses causes et donc des qualificatifs différents : adipeux, fibreux, aqueux et infectieux. Pour cela, il faut donc analyser objectivement votre qualité de vie, vos habitudes alimentaires, votre rapport à votre corps, quitte à avoir recours à des professionnels, car avec de la volonté, il est tout à fait possible de lutter contre ces capitons indésirables.

Qu’est-ce que la cellulite ? Pour qui ? Et où se loge-t-elle ?

La cellulite encore appelée « peau d’orange » ou « lipodystrophie superficielle » est un phénomène naturel qui apparait lorsque les cellules qui servent à stocker la graisse forment un amas graisseux sous la peau.

Cette accumulation de graisse, de toxines et d’eau qui se retrouve emprisonnée sous la forme de fibres collagènes grossit par la suite pour devenir des protubérances. Celles-ci entrainent une déformation du derme de façon très visible à l’œil et donnent un aspect granuleux. La graisse entrainant l’apparition de la cellulite se situe dans l’hypoderme – la couche profonde de la peau – d’où la difficulté à la faire disparaitre.

En revanche, contrairement au poids qui peut avoir de véritables conséquences sur la santé, la cellulite pose plus un problème d’esthétique qui, dans la plupart des cas, est mal vécu par les femmes. Il existe différentes sortes de cellulite :

– La cellulite aqueuse qui est en partie due à la présence de l’eau dans les cellules graisseuses. En effet, on parle de cellulite aqueuse lorsque l’eau qui s’est infiltrée dans lesdites cellules n’est plus drainée correctement, ce qui entraine un gonflement de ces dernières. La cause de cette accumulation d’eau est généralement imputable à des problèmes de circulation.

Selon vous, Etes-vous enfin prête à perdre du poids ?

Je vous ai préparé un QUESTIONNAIRE unique capable de déterminer vos chances de perdre du poids, et de découvrir quelle stratégie vous devez mettre en place aujourd’hui pour maigrir demain.

>> Cliquez ici pour faire le test gratuitement.

– La cellulite fibreuse qui est la plus difficile à perdre, car elle est causée par l’emprisonnement des adipocytes dans des fibres de collagène. Elle est dure au toucher et douloureuse aux pincements.

– La cellulite adipeuse apparait à partir du moment où un amas d’adipocytes empêche l’élimination des toxines et des graisses, entrainant une inflammation qui va modifier l’aspect de la peau et causer l’apparition de capitons. La cellulite adipeuse perturbe la circulation et entraine une accumulation de toxines. Elle apparait en cas de consommation de mauvaises graisses et de manque d’activités physiques.

Les cellulites aqueuse, adipeuse et aqueuse ont souvent des causes liées et cohabitent ainsi dans la plupart des cas, l’une entrainant l’autre. Dans ces cas, on parle de cellulite mixte. La plus fréquente est le mix entre la cellulite aqueuse et adipeuse que l’on retrouve fréquemment chez les femmes et qui se développe un peu partout sur le corps.

Un problème féminin : la peau d’orange

Seulement 2% des hommes en sont touchés, la cellulite est presque exclusivement féminine pour diverses raisons.

La toute première d’entre elle est tout simplement morphologique. Dans le corps féminin, les cellules adipeuses ( ou graisseuses ) sont quasiment deux fois plus nombreuses que dans un corps masculin. On estime que la masse graisseuse d’une femme est de 25% contre seulement 15% chez l’homme.

En effet, afin de pouvoir subvenir à l’augmentation des besoins de l’organisme pendant la période de la grossesse et de l’allaitement, le corps féminin est génétiquement conçu pour stocker suffisamment les graisses. Les zones de stockage se situent au niveau du ventre, des hanches, des fesses et des cuisses. C’est pourquoi nous les femmes nous cherchons souvent à maigrir des cuisses.

Les hormones féminines constituent la deuxième raison. La vie d’une femme est jalonnée par plusieurs périodes de très grande activité hormonale : la puberté, les menstruations, la grossesse, l’allaitement, la ménopause, la prise de la pilule contraceptive ou de tout autre traitement hormonal, le stress …
Or, les hormones féminines telles que l’œstrogène favorisent le phénomène de stockage de la graisse.

Le gras des cuisses

Enfin, la structure même des cellules adipeuses est différente chez les femmes et les hommes. Chez ces derniers, elles sont de plus petite taille et plus rapprochées, elle ne peuvent pas stocker autant de graisse que celles de la femme, et leur volume augmente de façon bien moins significative. De plus, l’épiderme féminin étant plus fin, les irrégularités causées par une augmentation des amas adipeux situés juste en-dessous se voient donc de façon plus flagrante comparé à un homme muni d’une peau plus épaisse.

Autres article : Maigrir, oui ! Mais comment ?

Savoir en définir le type

HOP HOP HOP : Vous n’avez pas oublié quelque chose ??

Je vous ai préparé 15 questions précises sur vos habitudes de vie afin de mettre le doigt sur ce qui vous empêche de perdre du poids. Cela ne prend que 5 minutes et votre bilan est calculé rapidement..

>> Cliquez ici pour démarrer le test gratuitement.

Tout traitement n’est efficace que si la pathologie est clairement identifiée, il en est de même avec vos capitons ! Il est primordial que vous sachiez quel qualificatif leur attribuer. Si vous ne parvenez le définir vous même, des professionnels pourront vous y aider. Pour obtenir un diagnostic et des conseils personnalisés, consultez un médecin ou chirurgien esthétique, un dermatologue ou une esthéticienne. Ils vous donnerons un avis sûr et personnalisé. Le praticien définira la nature de vos amas graisseux et ciblera le ou les traitements adéquats.

La cellulite adipeuse

À quoi ressemble-t-elle ?

Elle est également appelée « cellulite lypodystrophie », du grec « lipos » voulant dire graisse et « trophê » pour nourriture. Souvent liée à un excès de poids, les capitons de type adipeux se situent au niveau du ventre, des cuisses, des fesses et sur la face interne des genoux. Elle est molle et indolore au toucher, particulièrement visible lorsque l’on pince la peau. Elle touche principalement les femmes qui ont pris du poids, même s’il ne s’agit que de quelques petits kilos.

Le mécanisme de prise de poids induit le phénomène suivant: si l’on consomme quotidiennement plus de graisses que l’on en élimine, les cellules graisseuses grossissent pour stoker et cet augmentation de volume empêche l’évacuation des toxines. Il en résulte une inflammation qui a l’aspect de ce que l’on appelle communément « peau d’orange ».

Comment l’éradiquer ?

Au vu de ce que nous venons de décrire, la marche à suivre pour s’en débarrasser s’articule autour de 3 axes principaux: des massages anticellulite associés à un rééquilibrage alimentaire et à la pratique d’une activité sportive régulière.

Revoir son équilibre alimentaire constitue donc la base du traitement. Privilégiez les légumes, les fruits, les viandes maigres telles que le blanc de poulet ou de dinde, et le poisson. Pensez à vous hydratez à raison de minimum 1.5 litres d’eau plate ou d’infusions par jour.

Ayez recours aux compléments alimentaires composés de plantes de type « brûle graisse » telles que le thé vert, le guarana ou le marc de raisin.

Misez sur le miel, le sirop d’agave ou d’érable pour remplacer le sucre raffiné à l’index glycémique élevé. Limitez au maximum les aliments gras et les sucres rapides tels que la charcuterie, le beurre, le fromage, les viandes grasses ou les sodas.

Une activité physique quotidienne vous permettra d’accentuer le phénomène de brulure des graisses. De plus, vous stimulerez vos circulations sanguine et lymphatique, tout en favorisant la diminution des amas graisseux, et vous éliminerez les toxines et l’eau en transpirant. Vous observerez un raffermissement de votre peau.
Il n’est pas nécessaire de s’astreindre à un rythme d’athlète de haut niveau. Si vous êtes peu sportive, une heure de marche tous les deux jours est un très bon début.

La natation ou la course à pied sont également indiquées et vous aideront à affiner votre silhouette plus rapidement.

Troisième et dernier axe de lutte, les massages assortis de crèmes ou de gommages anticellulite.
Le massage palper-rouler est idéal pour déloger les amas graisseux. Il consiste à dissocier les enveloppes de la peau des cellules graisseuses afin de les détruire en profondeur.

J’AI PERDU DU POIDS EN COMMENÇANT PAR CE TEST

Salut à toi, C’est Marie, je voulais simplement vous rappeler que vous pouvez obtenir un Bilan Minceur en moins de 5 minutes en répondant à 15 questions précises

>> Cliquez ici pour faire le test gratuitement.

Il peut se faire à l’aide d’un appareil de massage ou bien de façon manuelle. Vous pouvez également prendre rendez-vous chez une esthéticienne pour quelques séances. Ce type de massage fait des miracles visibles assez rapidement, plus encore si vous l’associez à une crème ou une huile anticellulite.

La peau d’orange fibreuse

Comment la reconnaître ?

Elle est également appelée « cellulite fibrolypodystrophie ».
Elle est présente principalement au niveau des cuisses, des fesses et des genoux.
Dans ce cas, il s’agit d’amas graisseux installés depuis longtemps. En conséquence, son aspect est visiblement bosselé et parfois même légèrement violacé. Au toucher elle est dure et douloureuse.
Elle résulte d’un phénomène de durcissement des fibres de collagène présents sous la peau, emprisonnant ainsi les cellules graisseuses.
Elle peut se révéler difficile à traiter, il faut donc s’avérer patiente mais les résultats sont tout à fait atteignables si vous choisissez d’appliquer les règles suivantes.

Comment la combattre ?

Là encore, une alimentation adaptée est primordiale. En effet, une alimentation riche en sucres raffinés favorise son installation. Limitez donc drastiquement la consommation de gâteaux industriels, de confiseries ou encore de sodas.

Favorisez au contraire les fruits et légumes frais, de préférence de saison, plus riches en fibres et en oligo-éléments, et les protéines comme le poisson ou les viandes maigres.

Tous les aliments dits « detox » sont également conseillés car ils ont bien souvent une action anticellulite et drainante. À vous les infusions au thé vert ou aux queues de cerises ! Mieux encore, intégrez les à votre alimentation quotidienne sous la forme de compléments alimentaires, plus concentrés et donc plus efficaces.

Les massages ont là aussi une action ciblée sur les capitons de type fibreux. Vous pouvez bien entendu les pratiquer vous même. Cependant, puisqu’il s’agit d’une forme plus incrustée et plus difficile à déloger, il est souvent recommandé voir nécessaire de faire appel à des professionnels tels qu’un kinésithérapeute, une esthéticienne ou même un médecin esthétique.
Ils vous orienteront vers la technique la plus adaptée selon votre cas :

  • Le tissu adipeux peut être stimulé grâce à un appareil créant des ondes acoustiques, c’est ce qu’on appelle les ondes de choc. Les séances, indolores, seront répétées 6 à 8 fois pour un résultat optimal.
  • Le lipomassage agit en profondeur sur l’épiderme, il a un effet lipolytique, il vide les cellules hypertrophiées en les stimulant. Ce traitement est également appelé CelluM6 dans certains cabinets esthétiques.
  • La technique du lipolaser permet de détruire les amas fibreux localisés au laser. Selon le volume à traiter, le traitement peut se faire en 1 ou 2 séances si besoin, en respectant un intervalle de 6 mois entre les 2 séances.

La cellulite aqueuse

Comment apparaît-elle ?

Cette forme dont le nom vient du latin « aqua » signifiant « eau » est présente chez des femmes ayant des problèmes de rétention d’eau et une mauvaise circulation lymphatique et veineuse. L’eau s’accumule dans l’organisme et, n’arrivant pas à s’évacuer, favorise les œdèmes et les gonflements, notamment au niveau des jambes.

Véritable boucle drainante, le circuit lymphatique permet aux cellules de se nettoyer de leurs déchets. Si ce drainage ne se fait pas correctement, les tissus, en plus de se gorger en eau, n’évacuent pas les toxines. Le gonflement des tissus ainsi provoqué comprime les vaisseaux lymphatiques et, en surface, les capitons apparaissent.

Vous savez que vous êtes sujette à la rétention d’eau si vos jambes, vos pieds ou vos doigts ont tendance à gonfler lorsque vous avez chaud ou lors d’un voyage en avion. Même en étant de morphologie mince, vous pouvez donc être concernée par ce type de cellulite.

peau d'orange

Si vous cumulez quelques kilos en trop et des soucis de rétention d’eau, vous pouvez présenter, en plus de ce type, des amas graisseux adipeux. Dans ce cas, on peut parler de cellulite mixte et il faudra également prendre en compte les consignes de traitement du type adipeux pour arriver à s’en débarrasser au mieux.
Non douloureuse, souple au toucher, la cellulite aqueuse se situe sur les cuisses, les mollets, les chevilles et les bras.

Comment la traiter ?

Dans ce cas, le plus urgent est de favoriser le drainage et de permettre une meilleure fluidification de vos circuits veineux et lymphatique.

Misez sur une bonne hydratation, au minimum 1,5 litre par jour, jusqu’à 2 litres si possible. Pour booster l’effet drainant, vous pouvez ajouter à votre boisson des extraits de plantes drainantes aux propriétés diurétiques telles que les feuilles de cassis, la reine des prés ou encore l’indétrônable thé vert.

Concernant l’alimentation, il faut impérativement réduire le sel très favorable à la rétention d’eau.
Préférez les aliments riches en potassium (pruneaux, kiwis, avocats, épinards, pommes de terre, céleris, bananes…) connu pour ses vertus drainantes.

Les aliments diurétiques tels que l’ail, le persil ou l’asperge sont recommandés ainsi que ceux riches en vitamine B6 dont les abats, le poivron, le poireau ou les céréales complètes font partie. Celle-ci agit comme un régulateur de l’eau dans l’organisme.

Une activité sportive permet de stimuler la circulation sanguine et le drainage. Les sports aquatiques sont particulièrement indiqués mais le vélo et la marche rapide font tout aussi bien l’affaire.

Les massages palper-rouler sont idéaux pour activer l’élimination des capitons de type aqueux. Ils sont tout à fait possibles manuellement mais si cela vous est difficile, pensez à investir dans une ventouse de massage, très pratique, peu coûteuse et facile d’utilisation. Ces soins sont à associer à l’utilisation de crèmes ou d’huiles anticellulite.

La lipodystrophie infectieuse, une vraie pathologie

Nous avons abordé ci-dessus les types dits « esthétiques » mais il ne faut pas les confondre avec une véritable maladie qui nécessite une consultation médicale urgente si vous en présentez les symptômes : la cellulite infectieuse.

Il s’agit d’une infection de la peau par un streptocoque ou un staphylocoque, bactéries qui, le plus souvent, pénètrent dans l’organisme par le biais d’une coupure ou d’une blessure mal soignée.

L’infection se propage ensuite sous la peau et une éruption cutanée provoquant des démangeaisons devient visible. En l’absence de soins adéquats, la fièvre s’installe, et sans traitement antibiotique, des complications peuvent apparaître telles qu’une septicémie ou même une gangrène. En bref, n’attendez pas pour consulter en cas de symptômes !

Malgré tous les facteurs favorisant son apparition, la cellulite n’est pas une fatalité. En effet, il existe aujourd’hui de nombreuses façon de la traiter. Gardez à l’esprit qu’identifier la ou les causes de la présence de capitons vous permettra de lutter activement en prenant des résolutions adaptées.

De multiples solutions s’offrent à vous mais le plus efficace reste d’associer régime alimentaire, sport comme le yoga ou le cardio, et massages pour un résultat visible plus rapidement. Si vous voulez de la durabilité des résultats, il faudra peut être repenser votre hygiène de vie dans sa globalité.

N’hésitez pas à consulter des professionnels, aptes à vous accompagner et à vous donner les clés pour une meilleure réussite. Dermatologue, nutritionniste, esthéticienne ou encore médecin esthétique, ils sont nombreux à pouvoir vous aider à trouver le traitement le plus efficace.

Marie,
Votre coach Fitness


Articles Similaires

- Faire un régime : Les différents types de régime alimentaire

- Repas équilibrés : 10 exemples pour une semaine Healthy !

- Comment maigrir : La méthode Minceur à adopter chez vous !

- Perdre 5 kilos : Voici le régime idéal à faire chez vous !

- Comment maigrir du visage : 4 conseils pour le faire dégonfler !